Activity number : 6 Crisálida
ANTES COLLADO [ES]

  • Installation / Performance

Dans un terrarium géant se déroule sous nos yeux une métamorphose. Celle d’un homme, étrange papillon de nuit qui nait, évolue, tâtonne, échoue… Crisálida est une métaphore de tous les moments de fragilité et de vulnérabilité de l’espèce humaine. Une installation/performance autour de la notion de corps marginaux et de la perversion de la nature.

Devant nous, le trou béant d’une rivière asséchée, nu et aride. On y découvre les restes de ce qui a été jeté, traîné, déposé, caché au fil des années. De la rivière et de sa splendeur, il ne reste plus qu’un souvenir, à peine un négatif de quelque chose d’oublié, sur le point de disparaître. Que pouvons-nous sauver de ce désert? Que peut-on sauver de cette désertification?

Il n’est ni facile et non moins pénible de regarder en face notre humanité pathétique et oubliée, mais nous devons assumer le désert que nous avons choisi, l’amener au-delà de tout calcul, de toute image, et, surtout de toute simplisme apocalyptique. L’être humain a reçu le droit de renaître, le droit de pouvoir surmonter sa chute et de vaincre sa propre sentence.

Dans Crisálida, nous sommes confrontés à un impératif: nous oublier nous-mêmes, notre monde, afin de créer un nouvel espace spontané, brillant ; sous les yeux d’un témoin, créer un espace hétérotopique, intérieur et extérieur, pour y réfléchir à la façon de vivre notre corps, à la mémoire de la seule chose immuable de notre existence: la capacité de générer de nouvelles façons de vivre malgré le fait que culturellement, rationnellement, nous sommes liés à l’échec le plus prévisible.

Vous avez cru à la chute, mais je ne suis que son écho.


Antes Collado est une compagnie de danse dirigée par Joaquín Collado (Villamalea, Albacete, España, 1991). En 2016, Joaquín Collado, avec l’aide de personnes partageant les mêmes préoccupations, fonde Antes Collado tel un espace de création partagé. Antes Collado a été soutenu par des structures telles que le Teatre El Musical et La Mutant of Valencia et a présenté ses œuvres entre autres dans le cadre de la 18ème Biennale of young creators of Europe and the Mediterranean 2017 à Tirana (Albanie), des concours de chorégraphie Paso a dos à Madrid et MasDanza, Festival international de danse contemporaine des Canaries, de la Dance Venice Biennial, du Metropolitan Dance festival of Barcelona, du American Dance Festival aux Etats-Unis, ou encore du Beijing dance festival.

 

Leur dernière création, Crisálida (ou la revanche de Lethe), a été créée en avril dernier à La Mutant, dans le cadre du festival Dansa-Valencia. Il s’agit du deuxième projet d’un ensemble de travaux que la compagnie réalise autour de la notion de corps marginaux et la perversion de la nature, qui a commencé avec Nereo drowning et Nereidas.