Thème

En 2016, NUIT BLANCHE s’invitait au cœur de l’Europe !

Le 1er octobre 2016, les artistes de NUIT BLANCHE ont investi pour la première fois le quartier européen. Véritable cœur battant des institutions européennes, celui-ci reste cependant trop souvent méconnu des Bruxellois.

En ces temps où l’Union européenne est confrontée à de multiples crises et où la confiance des citoyens dans ses institutions semble ébranlée,  NUIT BLANCHE a permis à tous de se réapproprier le quartier et d’en découvrir des facettes insoupçonnées.

Le thème de l’édition 2016 était Borders, les frontières, une notion d’une actualité brûlante et qui représente parfaitement l’ambition de Nuit Blanche : briser les barrières entre les individus, les cultures et les disciplines, susciter la rencontre dans la ville à travers l’art.

Ce thème résonne d’une manière particulière dans le contexte européen : de l’afflux de migrants au repli sur soi caractérisé par la fermeture des frontières, les artistes de NUIT BLANCHE ont de quoi nous inciter à la réflexion.

Le parcours s’étendait entre le Parlement européen et le Résidence Palace, premier complexe d’appartements de luxe construit après la Première Guerre mondiale, et rayonnera autour du Parc Léopold, qui abrita un temps le parc zoologique de Bruxelles et une cité scientifique rattachée à l’ULB.

De 19h à 3h du matin, performances, installations, projections et autres se sont succédé dans des bâtiments emblématiques tels que le Concert Noble ou la Bibliothèque Solvay  mais aussi dans les coins et recoins moins connus du quartier.

 

poster nuit blanche 2016