A propos

Événement culturel artistique et populaire, NUIT BLANCHE invite tout un chacun à se réapproprier la ville l’espace d’une nuit. Une nuit pour se rassembler, partager l’insolite et la création contemporaine dans une ambiance chaleureuse et festive, propice à la découverte et à l’étonnement. Installations, projections multimédias, performances et prestations interactives s’y bousculent jusqu’aux petites heures.
Portée par la Ville de Bruxelles, NUIT BLANCHE Brussels se veut un véritable laboratoire artistique et propose, chaque premier samedi d’octobre, de transfigurer l’espace public et des dizaines de lieux de la capitale par le biais de la création contemporaine : lieux culturels, vitrines de magasins, cours d’écoles, parkings, églises, gares, fontaines, ruelles, places publiques,…
Concept initié par la Ville de Paris en 2002, les Nuit Blanches ont conquis une dizaine de cités européennes (Madrid, Amsterdam, Riga,…). NUIT BLANCHE Brussels anime les rues de la capitale depuis 2003 et s’est construite au fil des années une renommée européenne.
En proposant une série d’œuvres en lien étroit avec les sites qui les accueillent, NUIT BLANCHE offre un éclairage neuf sur des lieux connus et invite aussi à la découverte d’espaces habituellement fermés ou peu accessibles au public.
L’objectif de la manifestation est avant tout de donner l’occasion au grand public de voir Bruxelles autrement et de le sensibiliser à de nouvelles formes artistiques.Chaque année, près de 100.000 noctambules se pressent au centre de Bruxelles pour plonger au cœur d’expériences inédites.
L’édition 2016 se tiendra dans la nuit du samedi 1er octobre, de 19h à 3h du matin, dans le quartier européen de Bruxelles. 

La charte « Nuits Blanches Europe »

  • NUIT BLANCHE est une manifestation culturelle ouverte à tous et gratuite, qui se tient chaque année de la fin de l’été au début de l’automne, durant une nuit complète.
  • NUIT BLANCHE privilégie la création contemporaine sous toutes ses formes : arts plastiques, projections, installations, musiques, arts de la scène et de la rue, arts du cirque et arts forains.
  • NUIT BLANCHE met en scène l’espace public sous tous ses aspects : lieux habituellement fermés ou abandonnés, lieux périphériques, ou encore lieux prestigieux ou appartenant au patrimoine historique de la ville, revisités singulièrement par les artistes.
  • NUIT BLANCHE permet aux villes organisatrices de réfléchir ensemble aux évolutions actuelles des nuits urbaines et de mettre en place des services et modes d’organisation adaptés (économie, signalétique, éclairage, sécurité, services…).
  • NUIT BLANCHE est l’occasion de promouvoir des formes de mobilité « douces » : facilitation de parcours à vélo, recours au tram, au transport en commun, aux navettes fluviales.
  • NUIT BLANCHE favorise les échanges entre les centres-villes et les quartiers périphériques.
  • Les villes partenaires de Nuits Blanches Europe décident, dans le but de développer les échanges entre elles et entre les artistes et publics européens, qu’un projet artistique commun sera mené chaque année.